Appel à témoins après la fugue de deux lycéennes radicalisées en Haute-Savoie

La police recherche Israé et Louisa, 15 et 16 ans, disparues vendredi à Seynot, en Haute-Savoie, qui montraient des signes de radicalisation et seraient susceptibles de quitter le territoire sous de fausses identités.

(Les deux jeunes filles avaient montré des signes de radicalisation, selon la police © Gendarmerie nationale)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Israé et Louisa, 15 et 16 ans, sont scolarisées au lycée Carillon à Seynod (Haute-Savoie). Elles ont quitté l'établissement à 13 heures ce vendredi, et depuis, plus personne ne les a vues. La gendarmerie a donc lancé un appel à témoins ce samedi après-midi sur son compte twitter.

Une fugue considérée comme "inquiétante", selon les gendarmes, parce que les deux jeunes filles sont mineures et qu'elles ont montré des signes de radicalisation.

Le commandant de groupement de la gendarmerie de Haute-Savoie le précise, elles sont connues des services, par exemple pour s'être opposées aux minutes de silence après les attentats de 2015, mais elles ne font pas l'objet de fiches S.

Leurs photos sont diffusées sur les réseaux sociaux. La gendarmerie craint qu'elles ne quittent la France par tous les moyens, y compris en utilisant de fausses identités.

Israé, 15 ans, a les yeux marron et les cheveux châtain clair, Louisa, 16 ans a les yeux et les cheveux noirs. Elles font toutes deux l'objet d'une interdiction de quitter le territoire français.