Affaire Patrick Henry : la justice examine sa demande de libération

Gravement malade, Patrick Henry a fait une demande de libération. Il a été condamné à perpétuité en 1976 pour avoir assassiné un petit garçon de 7 ans.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il est l'un des plus anciens détenus de France. Patrick Henry a été condamné à perpétuité en 1976, après avoir étranglé et tué un petit garçon de 7 ans. Le 30 janvier 1976, le petit Philippe Bertrand avait été enlevé à la sortie de l'école près de Troyes (Aube). La France est bouleversée, mais quelques jours plus tard, le corps de l'enfant avait été retrouvé sous le lit d'une chambre  d'hôtel loué par Patrick Henry. Le journaliste de TF1 avait alors ouvert le JT deTF1 avec cette phrase devenue célèbre : "La France a peur".

Une brève libération en 2001

Lors du procès, la foule en colère réclame la peine de mort. Mais Patrick Henry est défendu par Robert Badinter, un avocat qui veut convaincre les Français que même pour un assassin d'enfant, la peine de mort est inutile. Patrick Henry est condamné à la perpétuité. Présenté comme détenu modèle, Patrick Henry a été brièvement libéré en 2001 avant d'être réincarcéré pour trafic de drogues. Il est en prison depuis 40 ans. Depuis, ses demandes de libération sont refusées par la justice. Atteint d'un cancer, il demande à mourir en liberté. La justice rendra sa décision vendredi 15 septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Patrick Henry, condamné à perpétuité en 1977 pour l\'enlèvement et le meurtre d\'un enfant de 7 ans, photographié le 25 février 2016 à la cour d\'appel de Paris.
Patrick Henry, condamné à perpétuité en 1977 pour l'enlèvement et le meurtre d'un enfant de 7 ans, photographié le 25 février 2016 à la cour d'appel de Paris. (PATRICE PIERROT / CITIZENSIDE / AFP)