Une journaliste reçoit de nombreuses menaces après avoir critiqué les membres d'un forum du site Jeuxvideo.com

Chroniqueuse pour Europe 1, Nadia Daam avait dénoncé les membres du forum "Blabla 18-25 ans" qui ont envoyé des messages malveillants envers un numéro de lutte contre le harcèlement dans le but de le saturer.

Nadia Daam avant l\'enregistrement de \"28 minutes\" sur Arte, le 15 octobre 2012.
Nadia Daam avant l'enregistrement de "28 minutes" sur Arte, le 15 octobre 2012. (GHNASSIA ANTHONY/SIPA)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Son coup de gueule en a fait une cible. La journaliste Nadia Daam a reçu de nombreuses menaces après sa chronique du 1er novembre sur Europe 1, dans laquelle elle s'attaquait aux membres du forum "Blabla 18-25 ans" hébergé sur le site Jeuxvideo.com, "des gens dont la maturité cérébrale n'a pas excédé le stade embryonnaire", selon elle. La raison de sa colère ? Un "raid" d'internautes pour saturer le "numéro anti-relous" destinés aux victimes de harcèlement et qui a dû être désactivé temporairement.

Selon Nadia Daam, ce forum "représente la poubelle à déchets non recyclables d'internet". "A ce stade-là, ce n'est pas 'balance ton porc', mais balance toute la chaîne de fabrication des jambons Madrange, couenne comprise, a-t-elle ainsi lancé. Parce que ces gens se sont fixé une mission : harceler, menacer et décourager la moindre initiative féministe." Elle a ensuite invité les membres de ce forum "à léguer leur cerveau à la science, pour qu'on sache un jour comment il est possible de rester en vie quand on est aussi con". 

Des mots et un ton qui n'ont pas été du goût des utilisateurs les plus radicaux de ce forum très controversé. Depuis, certains d'entre eux se déchaînent contre elle, avec un harcèlement continuel sur Twitter qui l'a obligé à verrouiller son profil. D'après Philippe Vandel, animateur de l'émission "Village Médias "sur Europe 1, la journaliste "a été physiquement menacée, on a essayé d’infiltrer sa boîte mail". Elle a porté plainte. Vendredi, Europe 1 a décidé à son tour de porter plainte pour "menace de crime contre les personnes", à la suite des nombreuses menaces reçues par la journaliste.

Une pétition de soutien à la journaliste

Dans une tribune publiée dans Libération, de nombreux journalistes ont apporté leur soutien à Nadia Daam : "(Nous) voulons simplement dire aux brutes qui la persécutent qu’elle n’est pas seule, que nous pensons, comme elle, qu’ils sont des êtres lâches, minables et méprisables, et que nous attendons patiemment, mais avec confiance, que la justice et la communauté même du web les mettent hors d’état de nuire." 

De son côté, le directeur général de Webedia, l'éditeur de Jeuxvideo.com a "condamné sans réserve" sur Twitter, les menaces faites à l'encontre de la journaliste. "Rien ne justifie de tels agissements (qui sont punis sur les forums de JVC)."