Menaces contre la journaliste Nadia Daam : les marques appelées à ne plus faire de la pub sur jeuxvideo.com

Selon LCI, le géant italien des pâtes, Barilla ainsi que le groupe d'assurance Santé APICIL, ont annoncé suspendre la suspension de leur campagne de publicité sur la plateforme jeuxvideo.com.

Une féministe a appelé les marques annonceuses de la plateforme jeuxvideo.com à ne plus diffuser leur publicité sur le site.
Une féministe a appelé les marques annonceuses de la plateforme jeuxvideo.com à ne plus diffuser leur publicité sur le site. (TWITTER / SOPHIE GOURION)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

#balancetonforum. C'est le mot-dièse lancé par la féministe Sophie Gourion sur son site et sur son comte Twitter, samedi 4 novembre. Cette dernière interpelle les marques qui diffusent leur campagne de publicité sur le site jeuxvideo.com. Sur le forum de cette plateforme, certains internautes ont ciblé et menacé la journaliste Nadia Daam après sa chronique, sur Europe 1, condamnant le harcèlement subi par deux militants féministes qui ont créé un numéro "anti-relous"

"Pour que la peur change de camp, tapons au portefeuille", écrit Sophie Gourion. Il semble que son message ait été entendu. LCI a contacté toutes les marques annonceuses. Le fabricant de pâtes italien Barilla a indiqué à la chaîne d'information que sa campagne sur jeuxvideo.com était d'ores et déjà suspendue. Le groupe de protection sociale Apicil met de son côté "tout en œuvre pour suspendre" la campagne sur ce site.