Pour les cérémonies commémoratives de la première guerre mondiale, le président de la République, François Hollande, a déposé lundi 11 novembre une gerbe sous l'Arc de triomphe, à Paris, après avoir passé les troupes en revue. Les noms des sept soldats tués cette année lors de la guerre au Mali ont été cités un à un.

Le chef de l'Etat a ensuité ranimé la flamme du soldat inconnu. Puis il s'est recueilli pendant que des militaires interprétaient la sonnerie aux morts puis La Marseillaise.

La solennité fut de courte durée. En effet, au moment de descendre les Champs-Elysées, François Hollande a été hué par des dizaines d'opposants. Selon la préfecture de police, 70 personnes ont été interpellées. Ces manifestants protestaient notamment contre le mariage pour tous et l'écotaxe.

François Hollande, le 11 novembre 2013 à Paris.
François Hollande, le 11 novembre 2013 à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)