VIDEO. A Verdun, cent ans après, la terre recrache encore des corps de poilus

La bataille de Verdun a déversé un déluge de feu sur les soldats. Cent ans plus tard, la terre continue de rejeter des obus, des produits chimiques et surtout des dépouilles.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Un siècle est passé, mais la terre de Verdun relâche encore les restes de ses combattants. Près du fort de Douaumont, dans la Meuse, le Dr Frémont, médecin légiste de Verdun, vient d'être alerté puisque des ossements ont été exhumés. C'est dans la chambre mortuaire de l'hôpital de Verdun que sont analysés ces dépouilles. Des ossements, mais aussi toute sorte d'objets : "Voici des boutons avec la couronne impériale de Guillaume II, il s'agit donc d'un soldat allemand", explique le Dr Frémont.

Certains squelettes sont identifiables

"De temps en temps, on peut avoir la chance d'identifier un poilu ou un soldat de la guerre 14-18, c'est là tout l'intérêt de la démarche", affirme-t-il. Ce fut bien le cas il y a trois ans, quand onze squelettes complets, dont sept encore munis de leur plaque, avaient été découverts sur la ligne de front. Tous demeurent maintenant entre camarades de combat morts à Verdun, alignés devant l'ossuaire de Douaumont, réunis pour l'éternité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats allemands sous les bombardements, dans le no man's land de Verdun. Capture d'écran extraite du documentaire "Apocalypse Verdun", diffusé sur France 2, le 21 février 2016.
Des soldats allemands sous les bombardements, dans le no man's land de Verdun. Capture d'écran extraite du documentaire "Apocalypse Verdun", diffusé sur France 2, le 21 février 2016. (© Cinémathèque de Toulouse)