La bataille de Verdun laisse des traces un siècle après

On célèbrera le 21 février le début de cet affrontement qui a duré 300 jours, sans aucun résultat militaire. La terre est encore marquée par ces affrontements.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

C'est un univers vieux de 100 ans. Au sud de Verdun, le fort de la Falouse (Meuse) est resté endormi pendant des décennies. Mais dernièrement, des passionnés d'histoire ont décidé de le réveiller. En 1916, cet endroit permettait d'observer l'attaque allemande, 10km plus haut. Dans cette base arrière, les soldats ont pu souffler pendant dix jours avant de repartir vers l'enfer du front.

Un pan du patrimoine local

Aujourd'hui, c'est Frédéric qui garde le fort, bichonne et surveille tous les week-ends les tourelles des mitrailleuses. Avec des amis, il a acheté le lieu 50 000 euros en 2004. À l'époque, il était vide, désaffecté, comme les autres forts de Verdun. "On a un patrimoine qui est extraordinaire à Verdun. Sachant qu'on ne peut pas tout sauver bien entendu, mais en sauver au moins un, c'était un objectif majeur pour moi", explique ce passionné d'histoire au micro de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Attaque au gaz toxique lors de la bataille de Verdun (Meuse), en 1916.
Attaque au gaz toxique lors de la bataille de Verdun (Meuse), en 1916. (BERLINER VERLAG / ARCHIV / AFP)