DIRECT. Revivez les commémorations du 11-Novembre en présence d'Emmanuel Macron

Le président de la République a présidé, samedi, les cérémonies marquant la fin de la première guerre mondiale.

Emmanuel Macron se tient devant une statue de Clémenceau à Paris, le 11 novembre 2017.
Emmanuel Macron se tient devant une statue de Clémenceau à Paris, le 11 novembre 2017. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

A l’occasion des commémorations de la fin de la guerre de 1914-1918, Emmanuel Macron participe à sa première cérémonie du 11-novembre en tant que président, 99 ans après l'Armistice qui a mis fin aux combats. Une journée que vous avez pu suivre, en direct, sur notre site.

Visite du musée Clémenceau. Le chef de l'Etat a entamé cette commémoration par une visite du musée Georges-Clemenceau, dans un appartement situé dans le 16e arrondissement de Paris, où a vécu le "Père la victoire". Il a en particulier visité, avec Jean-Noël Jeanneney, président de la fondation du musée, le cabinet de travail et la bibliothèque de celui qui était devenu pour la seconde fois président du Conseil il y a 100 ans, en 1917.

Comme à l'accoutumée, le chef de l'Etat a ensuite déposé une gerbe au pied de la statue de Georges Clemenceau, située en bas des Champs-Elysées. Il a remonté l'avenue, escorté sous une pluie fine par la Garde Républicaine, avant de passer en revue les troupes et de déposer une gerbe devant la tombe du Soldat inconnu.

L’armistice a été signé le 11 novembre 1918 dans la clairière de Rethondes, à Compiègne (Oise), entre les Alliés et les Allemands. Il marque la fin de la première guerre mondiale. Le Premier ministre Edouard Philippe doit se rendre sur place dans l'après-midi. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #11NOVEMBRE

17h34 : Formidable article de 20 Minutes qui raconte la vie de Marcel-Frédéric Lubin-Lebrère, rugbyman qui a perdu un oeil dans les tranchées et où il a été laissé pour mort avec une dizaine de balles dans le corps, avant de reprendre sa carrière au Stade Toulousain après guerre. Trois titres de champions et une finale de Jeux olympiques plus tard, il raccrochait finalement les crampons.

11h37 : Emmanuel Macron a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du soldat inconnu, avant de raviver la flamme du souvenir. Le président s'est ensuite recueilli quelques instants sous l'Arc de Triomphe.

(FRANCE 2)

11h14 : Nicolas Sarkozy assiste, lui aussi, aux commémorations du 11-Novembre. L'ancien président a estimé que Georges Clemenceau était "surtout un patriote", plus qu'un "homme de gauche".

(FRANCE 2)

10h58 : En effet @Gabbrielle, les Britanniques arborent eux des coquelicots, au point que le 11-Novembre y est communément appelé "Poppy Day". C'est aussi l'une des fleurs sauvages qui a résisté aux massacres. Voici quelques images repérées sur Twitter.

10h56 : Bleuets versus coquelicots pour les Anglais. Vous nous mettriez quelques photos, j'en ai vu de sublimes avec des milliers de coquelicots et je ne sais pas poster une image

10h50 : Emmanuel Macron a déposé une gerbe de fleurs au pied de la statue de Georges Clemenceau, près des Champs-Elysées.

(FRANCE 2)

10h38 : La Grande Guerre a cessé un matin d'automne, le 11 novembre à 11 heures précises. Quelques heures plus tôt, l'armistice avait été signé à Rethondes, à la demande des autorités militaires allemandes. Le blog Déja vu revient sur une journée pas comme les autres.

10h12 : Bleuets: comme nos boutonnières, twitter se couvre de bleuets et chacun a changé sa photo de profil pour honorer nos grands-parents combattants, ça fait chaud au coeur!

10h10 : Soutien

10h10 : Dans les commentaires, un internaute partage la photo d'un bleuet accroché à une chemise en mémoire des poilus. Comme l'expliquait Le Monde, "bleuets" était le surnom que les poilus donnaient aux nouveaux soldats, arrivant avec leur uniforme d'un bleu horizon encore immaculé. C'est aussi une des fleurs qui a continué à pousser dans la terre ravagée par les combats.

10h05 : Le 6 mai 2015, lors des travaux sur le mémorial de Fleury-devant-Douaumont, les ossements de trois corps de soldats avaient été retrouvés. Une plaque de soldat identifiait l'un d'eux : Claude Fournier. France 3 Grand Est retrace l'enquête qui a été menée pour l'identifier.

10h12 : France 2 vient de prendre l'antenne pour les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice, alors qu'Emmanuel Macron est arrivé au musée Georges-Clémenceau. Un événement à suivre en direct sur le site de franceinfo et sur les ondes de la radio.

09h30 : La commune sarthoise de Bonnétable rendra hommage à Henri Prévost aujourd'hui. La famille de ce soldat, blessé à Verdun pendant la première guerre mondiale et mort en 1956, a réussi à faire reconnaître qu'il était décédé des suites de ses blessures. Franceinfo vous en dit plus ici.

09h21 : Var-Matin consacre sa une à une exposition sur le quotidien des poilus à Hyères, à l'occasion des commémorations de l'armistice.