Commémoration : chaîne humaine et émotion

Les réactions sont nombreuses et émues, en ce 1er juillet, aux commémorations du centième anniversaire de la bataille de la Somme.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'était cinq mois d'une boucherie sans nom et c'était il y a 100 ans. Aujourd'hui, vendredi 1er juillet, on commémore le centième anniversaire de la bataille de la Somme. Une cérémonie qui a réuni François Hollande et David Cameron, mais aussi de nombreux anonymes, venus contempler l'histoire. "Il n'y a pas de noms ici. Juste les ravages infligés à la terre", s'émeut l'un d'entre eux. "On a vraiment une impression de communion et on a la gorge un peu serrée", raconte une femme. "Le respect et le devoir de mémoire sont très importants, alors je suis toujours revenue", explique une autre.

Mourir pour 12 kilomètres

Le bilan de la bataille est impressionnant : 1,2 millions de morts. Dès le 1er juillet, 60 000 soldats britanniques tombent. Des lettres de ces soldats étaient lues ce matin au mémorial de Thiepval. Plus loin sur le même front, ce sont les Ecossais qui pleurent leurs aïeuls à Contalmaison. "J'ai vécu avec ça toute ma vie", raconte la fille d'un soldat, en cet anniversaire de la journée la plus meurtrière de l'histoire militaire britannique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats britanniques commémorent le centenaire de la bataille de la Somme, au mémorial de Thiepval, le 30 juin 2016. 
Des soldats britanniques commémorent le centenaire de la bataille de la Somme, au mémorial de Thiepval, le 30 juin 2016.  (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)