Les parents de Vincent Lambert portent à nouveau plainte contre le CHU de Reims

Ils accusent l'hôpital où se trouve leur fils, plongé dans un état végétatif depuis 2008, de "délaissement de personne hors d'état de se protéger". Ils avaient déjà attaqué le centre hospitalier en 2015 pour "tentative d'assassinat et maltraitance".

Viviane et Pierre Lambert, les parents de Vincent Lambert, à la cour d\'appel de Reims (Marne), le 9 juin 2016.
Viviane et Pierre Lambert, les parents de Vincent Lambert, à la cour d'appel de Reims (Marne), le 9 juin 2016. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Nouveau rebondissement judiciaire dans l'affaire Vincent Lambert. Les parents du jeune homme, plongé dans un état végétatif depuis 2008, ont porté plainte au pénal, à la fin décembre 2016, contre le CHU de Reims pour "délaissement de personne hors d'état de se protéger", a indiqué l'un de leurs avocats, mercredi 11 janvier. Ils avaient déjà déposé une main courante en 2013 puis porté plainte en 2015 contre le centre hospitalier et plusieurs médecins pour "tentative d'assassinat et maltraitance".

La procédure d'arrêt des soins reste suspendue

"Nous n'avons pas d'autre solution pour faire entendre la situation scandaleuse dans laquelle Vincent se trouve", a affirmé l'avocat, déplorant que la tutelle de Vincent Lambert ait été confiée par la justice à son épouse Rachel et non à ses parents. "Notre objectif n'est pas de 'dézinguer' le CHU, notre but est que Vincent soit correctement traité", affirme-t-il.

Le CHU de Reims avait lancé, puis stoppé, deux procédures d'arrêt des soins en 2013 puis en 2015. Un processus suspendu, le médecin référent estimant insuffisantes les conditions de sérénité pour prendre une décision.

Une autre procédure judiciaire est en cours : François Lambert, le neveu de Vincent, a saisi, en octobre, le juge administratif pour enjoindre, sous peine d'astreinte, au CHU de Reims de reprendre la procédure sur un éventuel arrêt des soins.