Affaire Vincent Lambert : la tutelle reste à son épouse Rachel, favorable à l'arrêt des soins

Hospitalisé au CHU de Reims, Vincent Lambert, 40 ans, est dans un état végétatif depuis un accident de voiture en septembre 2008.

Rachel Lambert, la femme de Vincent Lambert, le 9 juin 2016 à Reims (Marne).
Rachel Lambert, la femme de Vincent Lambert, le 9 juin 2016 à Reims (Marne). (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La Cour de cassation a rejeté, jeudi 8 décembre, le pourvoi des parents de Vincent Lambert contre la tutelle accordée à sa femme Rachel, favorable à un arrêt des soins, a appris franceinfo. Celle-ci reste donc sa tutrice pour dix ans. Ses parents, en revanche, se battent pour son maintien en vie.

Hospitalisé au CHU de Reims, Vincent Lambert, 40 ans, est dans un état végétatif depuis un accident de voiture en septembre 2008.

"Elle s'est battue aux côtés de son mari"

La Cour de cassation a estimé que "contrairement aux allégations des consorts Lambert, [Rachel Lambert] a rempli ses devoirs d'épouse, s'est battue aux côtés de son mari et n'a pas failli dans sa mission de représentation" et que l'on ne pouvait lui reprocher de s'être éloignée de son mari "dès lors qu'il existait une pression médiatique importante dont elle a souhaité protéger son enfant".

C'est le CHU de Reims qui avait demandé la nomination d'une tutelle qui pourrait représenter légalement Vincent Lambert. Le 10 mars, Rachel Lambert l'avait obtenue, mais elle avait été contestée par les parents du patient. Le 8 juillet, la cour d'appel de Reims avait déjà confirmé l'attribution de la tutelle à Rachel Lambert.