Vincent Lambert

Depuis un accident de la route survenu en 2008, Vincent Lambert est plongé dans un état de conscience minimal sans espoir d'amélioration. Le 10 avril 2013 l'équipe médicale, en accord avec son épouse, a décidé de mettre fin à ses jours. Les parents et les frères et sœurs de Vincent Lambert, n'ayant pas été consultés, ont obtenu l'annulation de cette décision par le tribunal administratif de Châlons en Champagne. L'euthanasie passive de Vincent Lambert est alors devenu le sujet à un débat de société en France. Son sort est actuellement étudié par la Grande Chambre de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) qui devrait rendre son verdict dans les mois à venir.

123