Tentative de suicide de Nicolas Bonnemaison : "son pronostic vital est toujours engagé"

L'ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison, condamné il y a tout juste une semaine par la cour d'assises d'Angers, aurait fait une tentative de suicide ce samedi 31 octobre.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une semaine après son procès à la cour d'assises d'Angers, l'ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison a tenté de se suicider ce samedi 31 octobre. Il avait été accusé d'avoir délibérément donné la mort à une patiente. Il a été retrouvé inanimé à l'intérieur de son véhicule en plein coeur de la forêt des Landes par deux joggeuses à la mi-journée.

Entre la vie et la mort

Ce soir, "son pronostic vital est toujours engagé, même si son état est stable depuis son admission au CHU de Bordeaux", rapporte Francis Mazoyer, en direct de Pessac (Gironde) pour France 2. Le médecin aurait tenté de s'asphyxier par des gaz d'échappement et ingéré des médicaments. "Selon nos informations, il évoque dans un carnet qu'il a laissé, une usure due à cette longue épreuve judiciaire", ajoute le journaliste. Le médecin avait été condamné à deux ans de prison avec sursis la semaine dernière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Bonnemaison, à Angers (Maine-et-Loire), le 22 octobre 2015.
Nicolas Bonnemaison, à Angers (Maine-et-Loire), le 22 octobre 2015. (MAXPPP)