Le médecin Nicolas Bonnemaison a tenté de se suicider

Brisé par les épreuves judiciaires et par le fait de ne plus pouvoir exercer son métier, l'ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison a tenté de mettre fin à ses jours. France 3 fait le point.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Une semaine exactement après la fin de son procès en appel pour empoissonnement de patients en fin de vie, l'ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison a tenté de mettre fin à ses jours ce samedi 31 octobre. En lisière d'une forêt des Landes, les gendarmes enlèvent la voiture du médecin. C'est ici que le médecin a été retrouvé inanimé par des joggeurs ce samedi matin. Près de lui se trouvait un texte disant son épuisement après quatre ans de procédures judiciaires. 

Deux ans de prison avec sursis

Il y a une semaine, Nicolas Bonnemaison montrait pourtant son soulagement après le verdict de la cour d'appel d'Angers. Deux ans de prison avec sursis pour l'empoissonnement d'une personne âgée, mais l'acquittement pour six autres patients incurables. Devant l'hôpital où Nicolas Bonnemaison exerçait, tout le comité de soutien du médecin s'est rassemblé ce midi, très en colère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Bonnemaison, à Angers (Maine-et-Loire), le 22 octobre 2015.
Nicolas Bonnemaison, à Angers (Maine-et-Loire), le 22 octobre 2015. (MAXPPP)