Vigne : un cheval de trait pour remplacer le tracteur

Un lycée agricole d'Indre-et-Loire initie ses élèves à l'utilisation du cheval de trait pour labourer les vignes.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Un cheval dans les vignes : une image que l'on voyait avant l'apparition du tracteur. Pourtant, un lycée agricole de Bourgueuil (Indre-et-Loire), initie ses élèves à l'utilisation du cheval de trait dans les vignes. "C'est une technique de plus en plus demandée. Les vignerons qui étaient sur le point d'abandonner des vignes compliquées sont revenus vers nous pour que l'on intervienne avec le cheval sur de vieilles parcelles inaccessibles en tracteur", explique Philippe Chigard, formateur au lycée agricole d'Amboise.

Travail précis et prisé

"C'est vraiment un retour à la nature au sens propre du terme, mais ce n'est pas simplement un effet de mode puisque c'est également un travail très précis", assure Sophie Raimbault, copropriétaire du Domaine Ansodelles. Cette précision plaît beaucoup aux viticulteurs, surtout dans ce secteur où l'agriculture biologique est prisée. Parmi les cultures d'appellation Bourgueil, on compte un quart de production bio.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes à Mailly-Champagne, près de Reims, le 31 octobre 2013. 
Des vignes à Mailly-Champagne, près de Reims, le 31 octobre 2013.  (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)