C'est un tube sur roulettes, surmonté d'une tête blanche percée de deux globes : un engin incongru mais unique en France. Ce "robot lycéen" est destiné à remplacer en classe les élèves absents. Il a été présenté et testé en condition réelle, mardi 21 janvier, par le rectorat et le conseil régional, comme le rapporte Lyon Mag.

Le robot peut être piloté à distance par l'élève, immobilisé chez lui ou à l'hôpital. L'appareil ne se contente pas de retransmettre le son et l'image. Il est équipé d'un écran et d'un haut-parleur, ce qui permet à l'élève absent de participer. Mieux, il se déplace. L'élève peut donc aller d'une salle de classe à une autre et vivre sa journée de cours comme s'il y était.

Le robot, commercialisé par la société américaine Anybots, coûte 12 600 euros. L'engin sera expérimenté à partir de la rentrée prochaine dans trois lycées de Rhône-Alpes : les lycées La Martinière-Montplaisir à Lyon, Claude Fauriel à Saint-Etienne et Joseph Marie Carriat à Bourg-en-Bresse (Ain). Pendant deux ans, jusqu'à la rentrée 2016, il s'agira d'améliorer l'interface logicielle.

Un "robot lycéen", destiné à remplacer en classe les élèves absents, a été présenté et testé en condition réelle, le 21 janvier 2014 à Lyon (Rhône).
Un "robot lycéen", destiné à remplacer en classe les élèves absents, a été présenté et testé en condition réelle, le 21 janvier 2014 à Lyon (Rhône). (JEFF PACHOUD / AFP)