VIDEO. Polémique sur le genre : Luc Chatel demande à Najat Vallaud-Belkacem de "lever certaines ambiguïtés"

L'ancien ministre UMP de l'Education nationale appelle, mercredi, la remplaçante de Benoît Hamon à préciser sa position sur la question de la "théorie du genre".

Voir la vidéo
FRANCE 2
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"C'est important qu'elle clarifie sur ce sujet." L'ex-ministre UMP de l'Education nationale Luc Chatel a jugé, mercredi 27 août, sur France 2, que Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nommée mardi, devait "lever certaines ambiguïtés", notamment sur "la question de la théorie du genre qu'elle a voulu promouvoir, notamment via les ABCD de l'égalité".

"Elle avait promu un certain nombre de documents pédagogiques que son prédécesseur s'est empressé d'annuler", a fait valoir le secrétaire général intérimaire de l'UMP, alors qu'il lui était indiqué que Najat Vallaud-Belkacem s'était défendue d'adhérer à une quelconque théorie.

"Bonne chance" à Najat Vallaud-Belkacem

Alors chargée des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem avait défendu une expérimentation à l'école des "ABCD de l'égalité" homme-femme. Elle avait été accusée par l'extrême droite et une partie de la droite de véhiculer une "théorie du genre" mettant l'accent sur la construction sociale dans les comportements sexuels.

Le ministère de l'Education nationale est "un ministère qui a besoin de calme, d'apaisement et de clarté", a insisté Luc Chatel, qui a aussi "souhaité bonne chance" à celle qui est "la première femme ministre de l'Education, et c'est un beau symbole".

Le secrétaire général de l'UMP par intérim, Luc Chatel, lors d'une conférence de presse, le 8 juillet 2014, à Paris.
Le secrétaire général de l'UMP par intérim, Luc Chatel, lors d'une conférence de presse, le 8 juillet 2014, à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)