Sécurité : les proviseurs se forment à gérer des situations de crise

Cette année, 300 chefs d'établissements vont suivre une formation dispensée par la gendarmerie. Un volet sur le risque d'attaque terroriste a été ajouté.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Le monde enseignant n'est pas à l'abri de certaines situations de crise. C'est pour répondre à cela que la gendarmerie dispense des formations à destination des chefs d'établissements. Depuis deux ans, à la caserne militaire de Saint-Astier (Dordogne), on forme des proviseurs dans ce but.

Le cursus dure cinq jours. Les stagiaires sont face à des exercices de mise en situation comme des affrontements ou des intrusions. "On a besoin d'acquérir de nouvelles techniques. Tous les jours, il peut arriver des cas différents et il faut apprendre à les gérer", confie à France 2 Sophie Berardo, principal du collège Jules Verne à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes).

300 proviseurs formés en 2016

Les proviseurs sont ainsi formés pour gérer les situations les plus difficiles. Récemment, le cursus a inclus la gestion du risque d'attaque terroriste. Pour des raisons de sécurité, la procédure à suivre reste confidentielle. 40 proviseurs sont formés lors d'une formation. 300 doivent l'être cette année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant de trois ans a été renvoyé de son école de Limoux (Aude), rapporte "La Dépêche du Midi", le 31 décembre 2015 (photo d'illustration).
Un enfant de trois ans a été renvoyé de son école de Limoux (Aude), rapporte "La Dépêche du Midi", le 31 décembre 2015 (photo d'illustration). (MAXPPP)