Rythmes scolaires : ils boycottent l'école un mercredi sur deux

Dans les Alpes, les parents de certaines écoles refusent de mettre leurs enfants à l'école un mercredi sur deux. Selon eux, la vie en montagne n'est pas adaptée aux nouveaux rythmes scolaires.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans la station Isola 2000 (Alpes-Maritimes), ce mercredi 18 février, certaines écoles sont désertées. Les parents refusent d'y déposer leurs enfants un mercredi sur deux. Ils s'opposent aux nouveaux rythmes scolaires car selon eux, les conditions de vie à la montagne ne permettent pas l'école le mercredi.

À France 2, une mère explique que les rendez-vous médicaux impliquent de quitter la station et prennent plusieurs heures; le mercredi devient alors le seul jour adapté. Une autre mère, qui travaille dans le tourisme, renchérit en disant que "la journée du mercredi était une journée que (j')avais spécialement pour être avec" sa fille.

Signalés aux services sociaux ?

Les enfants manquent l'école deux demi-journées par mois. Les parents assument et essayent de compenser le manque à la maison, non sans culpabilité. Ils réclament la fin de l'école le mercredi. Selon l'inspecteur de l'académie, ce n'est pas envisageable.

Des dossiers d'absentéisme ont été ouverts. Ces derniers pourraient aboutir à des signalements aux services sociaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ville de Cervières (Hautes-Alpes), à proximité de laquelle deux randonneurs en raquettes ont disparu dimanche 15 février 2015.
La ville de Cervières (Hautes-Alpes), à proximité de laquelle deux randonneurs en raquettes ont disparu dimanche 15 février 2015. (JEAN-LUC ARMAND / PHOTONONSTOP / AFP)