La réforme des rythmes scolaires fait-elle grimper le tarif des baby-sitters ?

Une étude réalisée par Yoopies, une plateforme de mise en relation entre baby-sitters et parents, relève une hausse de 6,16% des prix dans les départements appliquant déjà la réforme.

L'application de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2014 pourrait provoquer une augmentation généralisée des tarifs de garde d'enfants, selon Yoopies.
L'application de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2014 pourrait provoquer une augmentation généralisée des tarifs de garde d'enfants, selon Yoopies. (B. BOISSONNET / BSIP / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un nouveau point noir pour la réforme des rythmes scolaires ? Selon un rapport du site spécialisé Yoopies, publié mardi 19 août, le tarif des baby-sitters a augmenté de 6,16% en moyenne dans les départements où plus de 50% des élèves sont déjà concernés par l'application de la réforme, alors que la hausse n'est que de 3,54% dans les autres départements. Ce qui semble indiquer que les nouveaux horaires ont un impact direct sur le prix des gardes d'enfants, qui varie entre 8,01 et 8,98 euros selon les régions.

L'heure de sortie des classes avancée

La loi Peillon, qui limite les journées d'enseignement à 5h30 maximum, a avancé l'heure de la sortie des classes à 15h30 au lieu de 16h30. Résultat : "Nous avons observé une augmentation de demande de garde d’enfants de l’ordre de 30% dans les villes ayant mis en place la réforme des rythmes scolaires dès 2013", explique Benjamin Suchar, cofondateur du site qui se présente comme le "Facebook du baby-sitting". Du coup, plus de parents auraient recours à des nounous ou des assistantes maternelles pour récupérer leurs enfants après l'école.

Une enquête (PDF) de l'Union départementale des associations familiales (Udaf) d'Isère, réalisée auprès de 553 familles concernées par la réforme, confirme son impact sur l'organisation des familles : selon l'Udaf, 46% de ces parents ont dû modifier leurs modes de garde après l'application des nouveaux rythmes scolaires.

Des hausses allant jusqu'à 10% dans certains départements

L'étude de Yoopies a été menée sur la base des 150 000 baby-sitters, nounous et assistantes maternelles enregistrées sur le site, qui doivent obligatoirement donner le montant de leur salaire. Ces données ont ensuite été recoupées avec la liste des départements français, fournie par le syndicat d'enseignants SNUipp-FSU, où plus de 50% des enfants étaient concernés par l'application de la réforme dès 2013. Un tiers des parents utilisant le site indique avoir recours à une baby-sitter au moins une fois par mois. Le même nombre dépense plus de 1 000 euros par an pour faire garder ses enfants.

L'Ariège, où 98,5% des élèves sont déjà concernés par la réforme, connaît la hausse la plus forte : 10,26% par rapport aux chiffres de 2013. Le tarif horaire est de 8,95 euros en 2014, contre 8,12 euros l'année précédente. Même le Tarn-et-Garonne, qui enregistre l'augmentation la plus faible des départements appliquant déjà la réforme (4,32%), reste au-dessus de la moyenne nationale, passant de 7,95 à 8,30 euros de l'heure.

Yoopies affirme que le phénomène gagnera en ampleur à la rentrée. "La mise en œuvre générale de cette réforme en 2014 risque d’augmenter les besoins de garde et de généraliser la hausse des tarifs de baby-sitting", estime Benjamin Suchar.