VIDEO. Réforme du collège : Mélenchon dénonce le "délire maoïste" du PS sur le latin

Le député européen du Front de gauche a comparé le sort du latin à l'interdiction du piano par le parti communiste chinois.

Voir la vidéo
RTL / LCI
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après l'UMP, les dernières critiques contre la réforme du collège sont venues de Jean-Luc Mélenchon, dimanche 17 mai. Interviewé sur RTL et LCI, le député européen du Front de gauche estime qu'elle va "considérablement aggraver les inégalités", et est particulièrement remonté contre le sort réservé au latin : sur cette question, il compare les socialistes à Mao Zedong, le fondateur de la République populaire de Chine.

"Voilà le PS en plein délire maoïste", s'emporte le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle, "puisque déjà, dans la révolution culturelle de Mao Zedong, on prétendait que le piano était spontanément réactionnaire. Donc voilà que le latin est devenu spontanément réactionnaire. C'est absurde."

La fin du collège unique, selon Mélenchon 

La première mouture du projet de réforme du collège ne prévoit pas la disparition de l'apprentissage du latin, mais son intégration, ainsi que celle du grec, dans un enseignement interdisciplinaire intitulé "Langues et cultures de l’Antiquité". Un pan de la réforme que la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, a demandé au Conseil supérieur des programmes de retravailler. 

Mais Jean-Luc Mélenchon s'attaque plus largement à la réforme, estimant que l'objectif de lutte contre les inégalités mis en avant par la ministre est un "rideau de fumée". Il accuse le texte de mettre fin au collège unique, en réservant 20% des heures de cours à des enseignements interdisciplinaires, qui seront organisés par les équipes pédagogiques de chaque établissement.

Jean-Luc Mélenchon sur le plateau du \"Grand Jury\" de RTL et LCI, dimanche 17 mai 2015.
Jean-Luc Mélenchon sur le plateau du "Grand Jury" de RTL et LCI, dimanche 17 mai 2015. (RTL / LCI )