Jean-Marc Ayrault vent debout contre la réforme des collèges

L'ancien Premier ministre a adressé une lettre à Najat Vallaud-Belkacem pour critiquer la réforme des collèges et son impact sur l'enseignement des langues.

Voir la vidéo
FRANCE2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les 59 députés du groupe d'amitié France-Allemagne de l'Assemblée ont écrit à la ministre de l'Éducation, jeudi 16 avril, pour défendre l'apprentissage de cette langue. Comme eux, Jean-Marc Ayrault, s'est adressé à Najat Vallaud-Belkacem pour lui faire part de ses inquiétudes. Ancien professeur d'allemand, l'ex-Premier ministre est monté au créneau contre la réforme des collèges et son impact supposé sur l'enseignement des langues.

Dans la lettre, Jean-Marc Ayrault défend les classes bilangues, des filières d'excellence qui proposent deux langues dès la sixième et qui sont vouées à disparaître à la rentrée 2016. Les classes bilangues sont jugées trop élitistes par le gouvernement. À leur place, les collégiens pourront choisir une deuxième langue en cinquième.

Vers la disparition progressive de l'allemand ?

Mais la mesure provoque également l'ire de certains parents. "Moi, je trouve ça complètement nul [...], alors qu'en France, on n'est pas très très bons en langues", déplore une passante, face à la caméra de France 2.
"L'effet, il est clair. Avec à peu près 90%, même un peu plus, des élèves qui font allemand en France et qui sont en classe bilangue, ça veut dire qu'on supprime l'allemand", note Frédéric Auria, de l'Association pour le développement de l’enseignement de l’allemand en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Marc Ayrault depuis l\'hôtel Matignon (Paris), dimanche 30 mars 2014.
Jean-Marc Ayrault depuis l'hôtel Matignon (Paris), dimanche 30 mars 2014. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)