VIDEO. Jean-Michel Blanquer réfléchit à un casier où les collégiens déposeraient leur portable avant d'entrer en classe

Le ministre de l'Education nationale était l'invité de France 2.

FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les téléphones portables seront-ils interdits au collège, comme le candidat Emmanuel Macron s'y était engagé pendant la campagne présidentielle ? "Tout ce qui a été dit doit être accompli", a répondu, vendredi 23 juin, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, sur France 2. 

L'exemple du Conseil des ministres

"Il y a un problème, il faut le regarder en face", a-t-il estimé, jugeant qu'il fallait "prendre des mesures pratiques". "Par exemple, a-t-il expliqué, en Conseil des ministres, il y a un casier. On y met son téléphone portable, et ensuite, on rentre en Conseil des ministres, de sorte qu'on n'est pas interrompu. Ce qui est possible en Conseil des ministres doit être possible en classe."

Le ministre a souligné qu'il y avait un "fondement" à la décision de vouloir interdire les portables en classe : "Les professeurs en témoignent souvent, les portables peuvent nuire à la concentration, nuire à beaucoup de choses." "Parfois, a-t-il admis, ils peuvent être un outil pédagogique, mais il y a un problème."

Jean-Michel Blanquer, ministre de l\'Education nationale, le 18 mai 2017 à Paris.
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, le 18 mai 2017 à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)