Les équivalents du bac à travers le monde

En France, le possible renouveau du baccalauréat questionne sur les différentes formules d’examens.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En France

Une nouvelle formule du baccalauréat est prévue pour la rentrée 2021.

Le mot d’ordre du ministère de l’Éducation nationale :  « en finir avec le bachotage ».

L’examen final se ferait uniquement sur 4 matières principales, et le reste en contrôle continu tout au long de la scolarité des lycéens.

La disparition des filières (L, ES et S) est par ailleurs envisagée.

Aux États-Unis

Le modèle du contrôle continu est ici appliqué ; il n’y a donc pas d’examen final. Ce sont toutes les notes de l’année qui permettent ou non à l’étudiant de valider son cursus.

Une fois diplômés, les lycéens participent à la fameuse "Graduation ceremony" où ils jettent leurs chapeaux dans les airs.

Au Danemark

Le "Studentereksamen", l’équivalent du bac français, ne repose pas que sur un apprentissage par coeur des cours de l’année.

Lors de certaines épreuves de l’examen, les élèves peuvent ainsi venir avec leurs cours et leur ordinateur. L’accès à internet est même autorisé depuis 2008.

En Chine

Ici, près de 9 millions d’élèves chinois passent chaque année le très concurrentiel Gaokao ("grand examen").

Déterminant pour leur futur professionnel et leur insertion sociale, l’examen consiste en quatre épreuves de 3h chacune : chinois, anglais, maths + une matière au choix, réparties sur deux jours, essentiellement des QCM.

Les tricheurs risquent jusqu’à 7 ans de prison.

Critiqué en Chine, le Gaokao est lui aussi en train d’être réformé, pour plus de souplesse.

Les équivalents du bac à travers le monde
Les équivalents du bac à travers le monde (Brut.)