Quand papa et maman travaillent, c'est encore (souvent) maman qui garde les enfants

Une étude de la Dares révèle que les mères qui travaillent passent en moyenne près de 2h25 par jour en semaine à garder leurs très jeunes enfants, contre 50 minutes pour les pères. Et, sans surprise, elles consacrent aussi une plus grande part de leur temps libre à s'occuper des enfants.

Parmi les parents de jeunes enfants ayant un emploi, 60% travaillent tous les deux du lundi au vendredi, entre 8 heures et 20 heures, selon une étude de la Dares publiée le 14 septembre 2017. 
Parmi les parents de jeunes enfants ayant un emploi, 60% travaillent tous les deux du lundi au vendredi, entre 8 heures et 20 heures, selon une étude de la Dares publiée le 14 septembre 2017.  (MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dire que les mères participent plus à la garde des enfants que les pères n'est pas vraiment un scoop. Une étude de la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), publiée jeudi 14 septembre, confirme, chiffres à l'appui, que les hommes en font toujours moins que les femmes dans ce domaine. L'organisme donne "une photographie de la répartition du temps professionnel et parental au sein des couples" dont les deux membres travaillent et qui ont des enfants de moins de 3 ansFranceinfo détaille les trois points à retenir de cette étude.

Les mères passent plus de temps avec leurs enfants que les pères

Du lundi au vendredi, entre 8 heures et 19 heures, les parents d'enfants de moins de 3 ans qui travaillent accordent en moyenne 70% de leur temps disponible à sa garde. Mais il existe de grandes disparités. Les mères passent ainsi en moyenne 2h25 par jour seules avec leur très jeune enfant, contre en moyenne 50 minutes par jour pour les pères.

La première explication réside dans le temps de travail : les pères d'un enfant de moins de 6 ans exerçent leur métier en moyenne un peu plus de 40 heures par semaine, contre un peu plus de 34 heures pour les mères.

Autre facteur : les mères ont davantage tendance à raboter leur temps disponible pour s'occuper de leurs enfants. En moyenne, une mère consacre ainsi 75% de son temps libre en dehors du travail pour garder son enfant, contre 59% pour un père.

Les pères les plus présents sont ceux qui ont des horaires décalés ou sont à temps partiel

Du lundi au vendredi, entre 8 heures et 19 heures, les enfants de moins de 3 ans passent en moyenne 40% de leur temps avec au moins l'un de leurs deux parents. Du côté des pères, les champions de la présence aux côtés des enfants sont ceux qui ont des horaires décalés ou à temps partiel. Lorsque le père travaille en matinée, en soirée ou de nuit, il est le parent qui passe le plus de temps avec l’enfant dans au moins la moitié des couples.

Dans trois couples qui travaillent sur dix, les pères assurent la majorité du temps de garde parentale. C’est le cas quand ils ont une faible durée de travail hebdomadaire, travaillent à domicile ou ont des horaires décalés ou alternants. Ils consacrent alors en moyenne 2h40 par jour aux enfants. Mais cela reste inférieur d’une heure dix au temps accordé par les mères lorsqu’elles assurent majoritairement la garde.

L'aménagement du temps de travail des pères rencontre des "freins culturels"

Selon l'auteure de l'étude, deux raisons expliquent en grande partie ces déséquilibres : les femmes représentent plus de 90% des parents en congé parental total, et les mères d’enfants de moins de 6 ans choisissent davantage de travailler à temps partiel que les pères. Les pères prennent alors un "rôle subsidiaire"

Dans sa conclusion, la Dares propose donc un "partage plus égalitaire des efforts consentis en termes de réduction d'activité ou d'aménagements d'horaires", afin d'équilibrer "le rapport entre les femmes et les hommes dans leurs vies professionnelle et familliale". Elle appelle ainsi à lever "les freins culturels" qui "jouent probablement un rôle non négligeable" dans le faible recours par les hommes au congé parental ou au temps partiel.