VIDEO. "Théorie du genre" : l'UMP condamne le retrait des enfants des écoles

"Ce n'est pas acceptable", a déclaré le chef de file des députés UMP, Christian Jacob, sur i-Télé.

Cette vidéo n'est plus disponible
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'UMP dénonce le retrait des enfants des écoles sur la base de la rumeur sur l'enseignement de "la théorie du genre". "Cela n'est pas acceptable que des enfants en âge d'être scolarisés ne soient pas scolarisés", a déclaré Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, jeudi 30 janvier, sur i-Télé. Selon lui, Vincent Peillon est "dans son rôle de ministre de l'Education nationale de faire en sorte que les enfants soient scolarisés".

Mais "il faut le gouvernement arrête de jouer avec le feu sur des sujets qui font consensus", a également dit le député. Il rejoint ainsi la prise de position du président de l'UMP, Jean-François Copé. Ce dernier avait déclaré au Parisien être "choqué par la théorie du genre" et avait assuré "comprendre l'inquiétude des familles". Des propos condamnés par la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem. "En disant cela, monsieur Copé se range du côté des extrémismes contre la République et ses valeurs", a lancé la ministre, mercredi.

Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, à Matignon, à Paris, le 10 décembre 2013.
Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, à Matignon, à Paris, le 10 décembre 2013. (BERTRAND GUAY / AFP)