OCDE : même avec les nouveaux rythmes scolaires, la France reste mauvaise élève

D'après le rapport annuel de l'OCDE, la France doit encore faire des efforts en matière d'éducation. Ses enseignants sont mal payés, le rythme scolaire des enfants d'école primaire doit être amélioré, et les jeunes sans diplôme sont plus au chômage que dans les autres pays.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
Radio France

Mis à jour le
publié le

L'organisation de coopération
et de développement économique
(OCDE), qui regroupe les pays les plus riches de
la planète, vient de publier son rapport annuel sur l'éducation. L'OCDE met en
garde la France sur plusieurs sujets : le salaire des enseignants, la
semaine de classe sur quatre jours et demi et le
problème de l'avenir des jeunes non diplômés.

Des enseignants mal payés

L'OCDE
estime que les enseignants français du primaire et du secondaire sont moins
payés que ceux des autres pays. Pour les débutants, comme pour les confirmés,
le salaire horaire est en moyenne inférieur de 10 à 15 euros en France, par rapport aux
autres nations de l'OCDE.

En
2011 en moyenne, un enseignant français du primaire a gagné environ 25.000 euros
par an contre 29.000 dans l'OCDE. Dans le premier cycle de l'enseignement
secondaire, le salaire moyen français était de 27.000 euros contre 30.000 dans l'OCDE.
Dans le deuxième cycle de l'enseignement secondaire, 27.000
euros contre 31.000 dans l'OCDE.

> A LIRE Formation des enseignants : comment on fait ailleurs ?

Par
ailleurs, selon le rapport "34 années d'ancienneté sont nécessaires pour
atteindre l'échelon maximum en France, contre seulement 24 années en moyenne
dans les pays de l'OCDE
".

Enfin,
l'OCDE souligne que le salaire des enseignants "en prix constant " a
diminué en France entre 2000 et 2011, "compte tenu de l'inflation ".

Oeuvres liées

{% document %}