La parentalité positive, une nouvelle méthode éducative qui séduit

L'idée vient des États-Unis et commence à trouver un écho dans l'hexagone. France 2 vous en dit plus.

Voir la vidéo
france 2

Mis à jour le , publié le

Ne pas crier ou s'énerver devant ses enfants et éviter maximum les situations de crise. C'est le leitmotiv de la parentalité positive, une méthode éducative tout droit venue des États-Unis et d'Europe du Nord et qui séduit de plus en plus en France. Charlotte Ducharme est cadre dans l'édition, elle a deux enfants et est adepte de cette méthode.
Dans un magasin, sa fille jette son dévolu sur un jouet. Pour éviter le caprice, Charlotte Ducharme détourne l'attention de sa fille. "Il faut faire des choses de manière plus douces". Punir ou gronder, hors de question pour cette mère qui préfère dialoguer et expliquer. Au quotidien, l'ambiance serait plus sereine d'après elle.

Des nuances à établir 

Être "parent positif", ça s'apprend. Près de Lille, l'association "On fait un jeu" délivre des cours. Ici parents et enfants échangent leur rôle. Mais pour Caroline Thompson, psychanalyste, l'éducation positive a ses limites. "Je pense qu'une éducation sans aucun conflit entre les parents et les enfants est une utopie et cela met beaucoup de pression sur les parents", commente la professionnelle. Ne pas confondre parents positifs et parents idéals, c'est là toute la subtilité de cette nouvelle forme d'éducation.

Le JT
Les autres sujets du JT