Je donne : quand la science se veut accessible à tous

Une équipe de France 2 a rencontré deux scientifiques qui transmettent bénévolement leur savoir auprès d'un public jeune.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Chaque samedi, le JT du 13 heures propose une rubrique consacrée à celles et ceux qui donnent de leur temps et de leur argent aux autres. Ce 12 mars, rencontre avec des personnes qui transmettent leur savoir scientifique. Chaque semaine, Sébastien Guillet se rend dans une école primaire à Paris. En troisième année dans une école d'ingénieur, Sébastien donne bénévolement des cours de sciences. Il applique la méthode de la main à la pâte du prix Nobel Georges Charpak qui consiste à expérimenter pour comprendre. "J'aime partager la science avec eux et j'aime leur donner envie de faire des sciences et donner envie de faire la même chose que moi", explique le jeune homme. 

Rétablir l'égalité

François Gaudel lui aussi donne de son temps pour transmettre son savoir . Tous les jours à l'Institut Henri Poincaré, il retrouve des lycéens très motivés. Ce professeur à la retraite intervient bénévolement avec des ateliers de mathématiques. Tous les jeunes viennent de Seine-Saint-Denis. L'objectif est de susciter des vocations scientifiques. "On veut leur montrer qu'il y a une possibilité de réussir et de s'épanouir quand on habite en Seine-Saint-Denis et donc par là, ils vont tirer tous les autres", commente François Gaudel. Au bout du compte, ce professeur à la retraite passe une bonne partie de sa semaine avec ces jeunes, l'équivalent d'un temps plein.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)