Harcèlement scolaire : une journée pour enrayer le phénomène

Ce 5 novembre pour la première fois, une journée nationale est dédiée à la lutte contre le harcèlement scolaire à l'école. 760 000 élèves en seraient victimes.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cette année pour la première fois, le 5 novembre est consacré à la lutte contre le harcèlement à l'école. Pendant quatre longues années, Noémya Grohan a vécu un enfer au collège. Dès la sixième, deux élèves s'en prennent à elle et très vite, elle devient le souffre-douleur de toute la classe. C'était il y a 16 ans, mais ses souvenirs sont intacts. "Ça a commencé avec un nom dévalorisant en lien avec mon physique parce que j'avais les oreilles un peu décollées, parce que j'avais la mâchoire un peu déviée du fait d'un accident et du coup, comme je ne portais pas de vêtements de marque ou à la mode, je suis devenue la cible de la classe", explique la jeune femme aujourd'hui agée de 27 ans.

"De la rage dans mon cartable"

Insultes, brimades à répétition, une violence morale et parfois même physique. Une violence que le personnel éducatif n'a apparemment pas vue. "J'ai presque plus de rancoeur envers les adultes qui ne réagissaient pas qu'envers mes propres bourreaux, car j'attendais de l'aide. J'ai le sentiment d'avoir été abandonnée", explique la jeune femme.

À la maison, personne ne se doute de rien. Pendant quatre ans, Noémya cache son calvaire et se réfugie dans l'écriture. Elle en fera un livre, intitulé "De la rage dans mon cartable". Aujourd'hui, la jeune femme mène des actions de sensibilisation et de prévention dans les établissements scolaires et a fait de la lutte contre le harcèlement scolaire son combat.

Le JT
Les autres sujets du JT
En France, 700 000 enfants sont victimes de harcèlement à l\'école.
En France, 700 000 enfants sont victimes de harcèlement à l'école. (THOMAS KOEHLER / PHOTOTHEK / GETTY IMAGES)