Formation : pourquoi l'apprentissage ne décolle-t-il pas en France ?

Une équipe de France 2 s'est penchée sur la question. Explications.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Tout le monde vante ses mérites, et pourtant, l'apprentissage ne décolle pas en France. Pour Julien Viaud, patron de Speaking Agency, "avoir plus d'apprentis, ce n'est pas simple parce que ça demande beaucoup de temps de formation [...] et c'est assez cher finalement". Selon lui, un apprenti coûte entre 1 000 et 1 500 euros par mois à la société, charges comprises. Il souhaiterait en employer deux de plus, mais pour cela, il réclame des aides supplémentaires de l'État.

De nouvelles aides à venir

Car en 2013, le gouvernement avait surpprimé les aides à l'embauche d'apprentis. Depuis, le nombre de contrats signés diminue. En 2014, il y a eu un peu plus de 265 000 contrats, soit 10% de moins qu'en 2012. Du coup, nouveau changement de cap. Le gouvernement a recréé des aides pour l'apprentissage. Aujourd'hui, les entreprises de moins de 250 salariés ont droit à une aide de 1 000 euros à l'embauche, une exonération partielle de charges et à un crédit d'impôt. Mais pour ses partisans, ce n'est pas seulement un problème d'aides. "Si j'avais du travail permanent, une activité continue, je prendrais quelqu'un", affirme Éric Jaillot, artisan. Dans quelques jours, François Hollande devrait annoncer de nouvelles aides en faveur de l'apprentissage.

Le JT
Les autres sujets du JT