Éducation : que valent les coachs d'orientation ?

Les conseils de spécialistes sont très prisés par les lycéens qui s'apprêtent à débuter leurs études supérieures. France 2 a enquêté sur une profession en plein essor.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Comment s'y retrouver, après le lycée, dans la jungle des formations et filières ? On en compte quelque 12 000 ! Pour aider les lycéens et calmer leurs angoisses, un métier a vu le jour : coach en orientation scolaire.

Annie Daburon exerce depuis cinq ans. Son offre : quatre séances avec un jeune pour 550 euros et la promesse de trouver un métier. Ses tests divers (intelligence, personnalité...) peuvent dérouter. Mais son objectif est de rassurer : "Une discussion avec une personne tiers, ça peut beaucoup aider".

Les parents prêts à dépenser

Sophie Laborde-Balen est à la tête d'un réseau de 16 conseillers. Dans son pack à 680 euros, elle propose notamment une étude graphologique pour les lycéens. "On connaît parfaitement les filières, quel que soit le domaine", assure-t-elle à France 2. "Quand vous pensez que c'est l'avenir de votre enfant qui est en jeu, 500 ou 600 euros, c'est rien", estime Guy Gelperowic, qui accompagne sa fille Sandra. Cette dernière veut devenir orthophoniste.

Marie Kling, étudiante en droit, a dépensé 300 euros pour un coaching. Au final, on lui a conseillé de devenir journaliste, une profession qui ne l'attire pas. "On m'expliquait tout et son contraire. J'avais vraiment l'impression de lire un horoscope. C'était très vague", dit-elle.

Clothilde Hanoteau, journaliste chez L'Etudiant, conseille de "ne pas se jeter sur le premier coach" et de prendre le temps de bien se renseigner. Les lycéens ont jusqu'au 20 mars pour choisir leur orientation.

Le JT
Les autres sujets du JT