Choc de simplification pour l'orthographe : la réforme entre en vigueur en septembre

La réforme de l'orthographe vieille de 26 ans fait son grand retour dans les manuels de 2016. Elle entrera officiellement en vigueur à la rentrée de septembre. En tout, 2.400 mots changent, l'accent circonflexe, par exemple, disparaît dans certains cas.

(Les éditeurs devront l'intégrer dans leurs manuels scolaires dès la rentrée de septembre © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Comment écrivez-vous “nénuphar” ? Mettez-vous un trait d’union à “porte-feuille” ou un accent circonflexe à “maîtresse” ? Plus besoin d'apprendre les règles par coeur, elles sont sur le point de changer. La réforme était dans les tuyaux depuis 1990, elle entrera finalement officiellement en vigueur à la rentrée prochaine. Les éditeurs de manuels scolaires vont l'intégrer à la majorité de leurs ouvrages, avec un macaron en guise de signalement du respect de cette réforme. 

La réforme baptisée “rectifications orthographiques du français”, était déjà appliquée dans plusieurs manuels scolaires, mais le ministère de l’Education Nationale a demandé aux éditeurs de ces manuels d’accélérer sa prise en compte et d’en faire la référence. Un vrai casse tête quand on sait que 45 % des français ne maîtrisent déjà pas les anciennes règles.

"Il n'y a pas d'orthographe fautive"

— Sylvie Marcé, PDG des éditions Belin

Pour Sylvie Marcé, PDG des Editions Belin qui éditent des manuels scolaires français, "la langue est de toute façon quelque chose de vivant, elle doit évoluer. En tant qu'éditeurs de manuels scolaires, nous sommes attentifs à ce qu'il n'y ait pas de hiatus entre les livres des enfants et le programme, décidé par les autorités ministérielles. Nous sommes attachés à ce qu'il y ait une cohérence entre les deux. L'enjeu majeur, c'est que nos jeunes sachent écrire, et qu'ils évitent des fautes beaucoup plus lourdes que ces questions d'accent."

"Il n'y a pas d'orthographe fautive", Sylvie Marcé PDG des éditions Belin
--'--
--'--

Qu'est-ce qui change concrètement ?

Les accents circonflexes vont progressivement disparaître. "S’entraîner", par exemple, pourra désormais s’écrire avec un simple "i". En tout, 2.400 mots courants vont subir un récurage pour "faciliter leur apprentissage par les enfants" dit-on au Ministère de l'Education. "Oignon" pourra ainsi s’écrire "Ognon" et "nénuphar", "nénufar". Certains mots comme porte-monnaie ou mille-pattes perdent leur trait d’union. 

Quelques exemples de mots remaniés

• “charriot”, un r ou deux ?

Deux “r” désormais, pour ressembler à “charrette”.

• “poussepousse”, “tapecul” et “autostoppeur”, avec ou sans tiret ?

Sans tiret désormais, on simplifie avec un mot plutôt que deux.

• “ils s’assoient”, avec ou sans “e” devant le “o” ?

Sans “e”. Là encore, on simplifie, idem pour rassoir ou sursoir.

• “un jeûne” avec ou sans circonflexe ?

Avec, sinon, se taper un jeune prend un tout autre sens… En revanche, l’accent circonflexe disparait de "disparaitre" par exemple, et de tous les “i” et les “u”, sauf dans les terminaisons verbales (qu’il fût content) ou certains mots (mûr et jeûne).

Une réforme qui fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux

Il n'y a pas que les professeurs de français qui sont outrés. Les twittos aussi.

 

A France Info aussi, on a testé pour vous.