Bordeaux : le collège qui a inspiré la réforme

La réforme du collège a reçu un avis positif du Conseil supérieur de l'éducation. Un établissement de Bordeaux a influencé la ministre dans sa réforme. Reportage de France 2.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

La réforme du collège entrera en vigueur dès la rentrée 2016. Najat Vallaud-Belkacem a reçu un avis positif du conseil supérieur de l'éducation. Elle prévoit l'apprentissage d'une deuxième langue vivante dès la cinquième et 20% de l'emploi du temps des élèves devra être consacré au travail en petits groupes.

Ces mesures sont déjà en place dans un collège de Bordeaux. Ici les journées de cours commencent par 45 minutes de petits déjeuners. Les élèves sont responsables du service à tour de rôle. C'est ici que la ministre a pioché des idées pour sa réforme. Dans l'établissement les cinquièmes pratiquent deux langues depuis un an et savent déjà tenir une conversation.

Deux professeurs pour un cours

"Avant j'enseignais dans un collège classique, j'avais des quatrièmes et des troisièmes et je vois bien la différence", explique à France 2 Stéphanie Gignac, professeur d'espagnol.

Les cours sont souvent animés par deux enseignants et en petit groupe. Autre particularité, les bulletins sont remis en mains propres aux parents. À la rentrée 2016, tous les collèges ressembleront un peu plus à celui- là.

Le JT
Les autres sujets du JT
Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Education nationale, le 1er avril 2015, à Paris.
Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Education nationale, le 1er avril 2015, à Paris. ( MAXPPP)