Ateliers sensoriels, sciences exactes : la pédagogie innovante d'une école maternelle de Montreuil

La ministre Najat Vallaud-Belkacem est attendue vendredi au salon de l'Education, à Paris, qui accorde cette année une grande place aux pédagogies innovantes. franceinfo s'est rendu dans une école maternelle de Montreuil aux méthodes non-traditionnelles.

Des enfants dans une école maternelle (photo d\'illustration)
Des enfants dans une école maternelle (photo d'illustration) (BRUNO LEVESQUE / MAXPPP)
avatar
Solenne Le HenRadio France

Mis à jour le
publié le

Cette année, les méthodes aux pédagogies innovantes se voient accorder une place de choix au salon de l'Education, inauguré vendredi 18 novembre par la ministre Najat Vallaud-Belkacem, porte de Versailles à Paris. À l'école maternelle publique des Grands-Pêchers, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), petits et grands sont mélangés. Méthode Montessori, main à la pâte, toucher, manipulation... Dans cet établissement situé au milieu des tours d'une cité HLM, l'équipe enseignante s'inspire de différents apprentissages non-traditionnels. 

Des élèves "dans la peau d'un chercheur"

Pendant que l'institutrice travaille les mathématiques avec deux élèves, les vingt autres enfants travaillent en autonomie sur des ateliers sensoriels et de motricité fine qu'ils ont eux-mêmes choisis. "Les élèves qui viennent ici n'en ressortent pas plus ou moins intelligents que les autres, explique l'enseignante. Mais d'après les retours que nous font les écoles élémentaires, nos anciens élèves se montrent plus autonomes et ils s'appliquent plus dans la recherche de solutions."

Autre méthode d'apprentissage non-conventionnelle appliquée à l'école des Grands-Pêchers : celle proposée par le programme Les Savanturiers, grâce auquel les élèves mènent des projets de recherche scientifique, afin d'apprendre les sciences exactes et les sciences humaines. Les domaines abordés ? "La glaciologie, la climatologie, l'astrophyique, l'histoire, la sociologie... énumère Ange Ansour, la directrice du programme Les Savanturiers. Chaque classe est accompagnée par un ingénieur ou un expert. Les élèves traitent le sujet en se mettant dans la peau d'un chercheur."

Le ministère ne nous a jamais mis de bâtons dans les roues. Bien au contraire !

Ange Ansour, directrice du programme Les Savanturiers

franceinfo

Le ministère de l'Éducation nationale est de plus en plus réceptif aux pédagogies innovantes. Twictée, classe inversée, learning labs... "Si ça peut faire réussir nos élèves, on y va", souligne Lionel Garnier, chargé au ministère d'accompagner la mise en œuvre de ces projets dans les "écoles classiques", qu'il oppose aux écoles privées "qui en font leur fond de commerce". Jusqu'ici minoritaire au sein de l'Éducation nationale, les partisans de pédagogies innovantes profitent également de la révolution numérique pour faire évoluer les pratiques, notamment grâce à l'arrivée des ordinateurs et des tablettes dans les classes.

Pégogies innovantes : reportage de Solenne Le Hen à l'école maternelle des Grands-Pêchers à Montreuil
--'--
--'--