Apprentissage : un nouveau dispositif calqué sur Erasmus

La forte baisse du chômage en septembre est particulièrement significative chez les moins de 25 ans. Les jeunes qui bénéficient notamment de formations. L'Union Européenne veut rendre le cursus de l'apprentissage encore plus attrayant. France 3 est partie à la rencontre de deux apprentis.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Ils sont tous deux apprentis pâtissiers à Bordeaux et prêts à partir pour un séjour de six mois en Finlande. Réveil quotidien : quatre heures du matin pour Anne-Lise qui vit en internat chez les compagnons du devoir. Elle doit affronter une longue journée dans un atelier de pâtisserie. Cette jeune femme explique que "c'est compliqué au début" mais "qu'il faut prendre le rythme".

Combiner apprentissage et Erasmus

Dimitri, lui, vit chez ses parents. Il a passé un an en fac d'anglais avant de découvrir sa vocation : "l'apprentissage c'est un très bon moyen d'apprendre un métier, j'ai préféré suivre ma passion et exercer" explique le jeune homme. Dans quelques jours Anne-Lise et Dimitri seront accueillis dans un centre de formation finlandais : cours de langue, bourse mensuelle de 700 euros en moyenne. Ce nouveau dispositif calqué sur le programme Erasmus pour les étudiants vise à renforcer leurs chances sur le marché du travail
 

Le JT
Les autres sujets du JT