VIDEO. Admission post-bac : "L'élève aura le dernier mot", assure le ministre de l'Education nationale

"On n'ira pas nécessairement dans l'université précise que l'on a voulu, mais au maximum on fera respecter ses choix", a déclaré Jean-Michel Blanquer, sur France 2, jeudi.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après les couacs du système d'admission post-bac (APB), le gouvernement va mettre en place un nouveau dispositif. "L'élève aura le dernier mot. Ce qui est garanti à chaque élève, c'est d'avoir son choix respecté", a assuré Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, dans les "4 Vérités" sur France 2, jeudi 9 novembre. "On n'ira pas nécessairement dans l'université précise que l'on a voulu mais au maximum on fera respecter ses choix", a-t-il ajouté.

"Tout le monde à la fin aura une place"

Selon le ministre, avec cette réforme, "l'élève est mieux orienté, mieux conseillé". "Tout le monde à la fin aura une place et on ne retrouvera plus ces situations, que l'on a eues", avec des étudiants qui se retrouvent sans université.

"On va ouvrir un maximum de places pour qu’il y ait le moins de tensions possible", a indiqué Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur dans un entretien au Parisien. "Nous faisons actuellement le bilan pour identifier les lieux prioritaires où nous ouvrirons des places l’an prochain. On va aussi se réserver la capacité d’ouvrir des places en dernière minute", a-t-elle précisé.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l\'Education nationale, sur France 2, le 9 novembre 2017.
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, sur France 2, le 9 novembre 2017. (FRANCE 2)