Orientation post bac : la nouvelle formule proposée par le gouvernement

Le gouvernement entend apporter de nouvelles réponses face au casse-tête et aux situations parfois ubuesques qu'a engendré le logiciel d'Admission Post Bac. Un nouveau dispositif d'inscription sera mis en place pour la prochaine rentrée.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sélection à l'entrée de l'université ou pas ? Le gouvernement s'orienterait vers un entre-deux. Pas de prérequis, un temps envisagés pour rentrer à la faculté, mais un dispositif qui donnerait aux universités et aux étudiants la possibilité de choisir. Le gouvernement envisagerait une procédure en plusieurs étapes. D'abord, les élèves formuleraient une douzaine de voeux et non plus 24, et n'auraient plus à les classer. Ensuite, les enseignants des lycées donneraient un avis sur chaque voeu. Un avis auquel auraient accès les universités. Elles pourraient ainsi décider d'intégrer ou pas les lycéens candidats.

Un projet approuvé par les directeurs d'université

"Il nous semble qu'il est important qu'on puisse s'assurer que, avant de rentrer dans une licence générale d'université, le jeune ait bien les capacités d'y réussir", commente Gilles Roussel président de la CPU. Derrière ce pouvoir donné aux universités, certains syndicats étudiants voient une forme de sélection à l'entrée. La réforme devrait s'appliquer dès cette année. Elle concernera quelque 700 000 élèves de Terminale.

Le JT
Les autres sujets du JT
En France, des dizaines d\'étudiants ont été recalés à l\'entrée en master et n\'ont toujours pas de place dans une formation. Photo d\'illustration.
En France, des dizaines d'étudiants ont été recalés à l'entrée en master et n'ont toujours pas de place dans une formation. Photo d'illustration. (LUC NOBOUT / MAXPPP)