88% des enseignants estiment que leur situation professionnelle se dégrade (sondage)

Selon un sondage publié ce mardi par le SNUipp, principal syndicat des enseignants du primaire, près d'un professeur des écoles sur dix estime que son métier s'est dégradé.

(Un sondage montre la déception des enseignants du primaire sur leur situation professionnelle (illustration) © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Le SnuIPP, principal syndicat du primaire, rend publique aujourd'hui une enquête menée auprès des enseignants de l'école maternelle et de l'école élémentaire. Ce sondage réalisé par Harris interactive montre une grande déception des professeurs des écoles.

Une demande sur les salaires et la formation

58% des enseignants du primaire ne sont pas satisfaits de leur situation professionnelle, selon un sondage Harris Interactive pour le syndicat SNUipp dont France Inter détaille l'intégralité. 88% pensent même que cette situation s'est dégradée au cours de ces dernières années. La première attente des personnes interrogées est une hausse des salaires (69%), ainsi qu’une amélioration de la formation (32%).

Les trois-quarts des enseignants estiment également que la relation avec leur ministère de tutelle n’est pas satisfaisante, tout comme celle avec les inspecteurs, dont la visite est jugée stressante. 90% des enseignants aimeraient une relation de confiance avec leur inspecteur, davantage dans le conseil et moins dans le jugement.

Les personnes interrogées se disent en revanche majoritairement satisfaites de l’ambiance dans leur école, et apprécient le travail en équipe.

(Sondage en ligne effectué en décembre 2015 auprès de 5.555 enseignants du primaire)