6.000 emplois d'avenir créés dès le mois de janvier dans l'éducation

Le ministre de l'Education nationale, en déplacement au rectorat de Versailles, a confirmé ce mercredi la création de 6.000 emplois d'avenirs professeurs : des contrats ouverts aux étudiants boursiers. Une première tentative du gouvernement pour parer à la crise du recrutement chez les enseignants.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

Ces nouveaux postes seront attribués selon des critères
particuliers : ils sont réservés aux étudiants boursiers en deuxième année
de licence, recrutés surtout dans les zones urbaines sensibles. Le contrat ne
pourra excéder trois ans, et les bénéficiaires devront s'engager à se
présenter aux concours d'enseignants.

Vincent Peillon, ministre de l'Education Nationale, ajoute
par ailleurs que ce n'est qu'un début et qu'il se créera d'autres emplois d'avenir
professeur dans la durée : "Quand des jeunes font des effort dans ce
pays, des jeunes de milieu modestes
(...) ils n'ont pas la possibilité
aujourd'hui, comme nous l'avons eue
, (...) de trouver la main tendue de l'Etat
pour leur permettre de progresser
. Ils sont obligés de travailler pour faire
leurs études. Et ils travaillent tellement qu'ils n'arrivent pas à finir leurs
études
".

Les emplois d'avenir, mesure présentée ce mercredi par Jean-Marc Ayrault, sont une première réponse du gouvernement pour résorber le chomâge des jeunes peu qualifiés. Le Président François Hollande s'est engagé à en créer 150 000 dans plusieurs secteurs. Ces emplois sont réservés aux jeunes de 16 à 25 ans, avec des embauches en CDI ou CDD d'un an minimum, subventionnés pour la plupart à 75% par l'Etat.

Le projet de loi sera présenté le 29 aout prochain en conseil
des ministres. Le texte sera également le premier présenté au Parlement en septembre.