Francetv info a publié cette semaine une application, le Pariteur, qui vous permet de "changer le sexe de votre fiche de paie". Des lecteurs nous ont adressé des questions. Nous répondons aux plus récurrentes. 

Pourquoi le différentiel de salaire homme-femme change-t-il lorsque je change de sexe dans ma comparaison ?

Prenons un exemple : si vous êtes une femme de 36 ans, cadre dans la formation, travaillant en Midi-Pyrénées et payée 2 500 euros net par mois (soit 30 000 net annuels), nous vous comparons au salaire médian du sexe opposé au même poste, c'est-à-dire un homme qui, selon la base Insee, gagne 31 562 euros net par an. Vous gagnez donc 1 562 euros par an de moins que lui. Si vous n'indiquiez pas de salaire, c'est le salaire médian d'une femme à votre poste qui serait proposé : il est de 27 473 euros. Vous gagnez donc actuellement plus qu'une femme à votre poste, à votre âge, dans votre région.

Quand vous entrez dans la base que vous êtes un homme de 36 ans, cadre dans la formation, travaillant en Midi-Pyrénées et payé 2 500 euros net par mois (soit 30 000 net annuels), nous vous comparons au salaire médian du sexe opposé au même poste, soit la femme qui gagne effectivement 27 473 euros. Entre les deux, il y a bien une différence de 2 527 euros annuels. Donc le différentiel de salaire change selon que vous prenez pour départ le sexe féminin ou le sexe masculin, même si les indications suivantes sont les mêmes.

En tant qu'infirmier, je suis censé gagner 3 000 euros de plus par an qu'une infirmière, en sachant que le barème est le même : elle est où l'embrouille ?

Il n'y a pas d'embrouille : les données métiers concernent les employeurs publics et privés. Donc la médiane infirmier et infirmière mélange les deux secteurs, d'où un différentiel entre hommes et femmes. Nous vous invitons à cliquer sur "Méthodologie", chapitre "La source".

C'est une galère sans nom pour trouver son métier... Où doivent se ranger les professionnels de l'associatif ? L'économie sociale est en plein boum et il n'y a toujours pas de catégorie...

Nous sommes dépendants de la base de données Insee, celle des Professions et catégories socioprofessionnelles des emplois salariés de l'Insee. Il est clair qu'elle mériterait un lifting des intitulés, mais on ne peut faire aujourd'hui sans elle puisque c'est la seule qui permette de réaliser cet état des lieux inédit. 

Je ne suis pas d'accord. Apparemment, un homme serait payé 1 600 euros de plus par mois pour mon travail, ce qui est totalement IMPOSSIBLE ! Ce truc est fait pour monter les femmes contre les hommes, je n'y crois pas du tout !

Cette application interactive a été réalisée à partir de données de l'Insee et s'appuie sur une base de données non nominative, extraite – spécifiquement – des déclarations annuelles de données sociales renseignées par les employeurs. Celles-ci ont permis de calculer le salaire médian pour chaque sexe et pour 412 professions, dans chacune des 22 régions de France métropolitaine. Il faut se rendre à l'évidence, c'est la réalité...