Découvrez le classement des meilleurs et des pires pays à l'égard des droits des filles

A l'occasion de la journée des droits de la fille, une ONG publie un classement des pays sur plusieurs critères : mariage précoce, éducation scolaire, grossesse d’adolescentes, mortalité maternelle et proportion de femmes au Parlement.

Une fille se cache le visage dans le village de Kidjendi au Niger, le 19 juin 2016.
Une fille se cache le visage dans le village de Kidjendi au Niger, le 19 juin 2016. (ISSOUF SANOGO / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le 11 octobre a été décrété journée internationale de la fille par l'ONU. Dans le monde, elles sont plus de 1,1 milliard (soit près de 15% de la population mondiale) et toutes ne bénéficient pas des mêmes chances. L'ONG Save the children publie pour la première fois un classement des pires et des meilleures pays à l'égard des droits des filles.

Notre index montre combien le monde est inégalitaire à l’égard des filles.

Ömer Güven, directeur général de Save the Children Suisse

Le classement, qui comprend 144 pays, se base sur un indice établi à parti de cinq critères : mariage précoce, éducation scolaire, grossesse d’adolescentes, mortalité maternelle et proportion de femmes au Parlement. Les 20 pays classés dans le peloton de queue sont tous situés en Afrique subsaharienne, "où les mariages précoces sont largement répandus et où l’éducation scolaire des filles est faible", détaille l'ONG. Le Niger est en tête de ce triste classement, suivi du Tchad et de la Centrafrique.

L'ONG s'inquiète notamment de l'augmentation des mariages précoces d’ici 2030. Toutes les sept secondes, une jeune fille de moins de 15 ans est mariée, souligne Save the children. L'organisation ajoute que le nombre total de femmes mariées avant 18 ans pourrait passer de 700 millions à 1,2 milliard d’ici 2050, si rien n'est fait. L'ONG demande donc aux gouvernements et aux décideurs d'agir avec énergie pour lutter contre ce phénomène.

La France en 18e position

En tête du classement, sans surprise, le monde occidental se dispute les premières places. Sur le podium, la Scandinavie est à l'honneur avec la Suède, la Finlande et la Norvège. La France arrive en 18e position en raison surtout d'un déséquilibre entre hommes et femmes au Parlement. Pour la même raison et pour un taux important de grossesses d’adolescentes, les Etats-Unis pointent à la 32e position, loin du top 20.