Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Des barons de la drogue qui se griment en chefs d'entreprise

En Seine-Saint-Denis, monter des sociétés pour blanchir l'argent sale du trafic de drogue, c'est désormais un classique. Au tribunal de commerce de Bobigny, il y a foule tous les jours. Et certains dossiers sont franchement douteux... Extrait de "Complément d'enquête" sur l'industrie du shit dans le "neuf-trois".

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En Seine-Saint-Denis, monter des sociétés pour blanchir l'argent sale du trafic de drogue, c'est désormais un classique. Le département le plus pauvre de France est aussi celui... où l'on crée le plus d'entreprises. Extrait de "Complément d'enquête" sur l'industrie du shit dans le "neuf-trois".

En 2007, le gouvernement Fillon a autorisé les personnes ayant un casier judiciaire à créer leur entreprise. Depuis, le nombre de dossiers douteux est en augmentation. Au tribunal de commerce de Bobigny, il y a foule tous les jours. Et pas de veille, ni la moindre surveillance, quand un dossier de création d'une société de location de voitures, par exemple, est déposée par quelqu'un qui a trois condamnations pour des affaires de stups ?

Créer une entreprise avec un casier judiciaire de 300 pages, c'est possible

"Du tout, absolument pas, répond Vincent Doucède, greffier. Celui qui a fait l'objet d'une condamnation à dix ans pour trafic de stupéfiants peut diriger une entreprise. J'en ai parfois avec des casiers qui font 300 pages !"

Exemple avec cette demande. Celui qui l'a déposée a été condamné plusieurs fois, dont une tout récemment (à un an de prison) pour ILS, infraction à la législation sur les stupéfiants. Et peut-on savoir quel genre de société il veut monter ? Après une brève recherche, le greffier nous donne la réponse : "Livreur à vélo... mais on ne sait pas ce qu'il livre !" Ex-détenu qui tente de se réinsérer ou tentative de blanchiment ? Impossible de le savoir...

Extrait de "93 : l'indispensable industrie du shit", diffusé dans "Complément d'enquête" le 14 septembre 2017.