Méditerranée : les douanes française et espagnole saisissent 2,3 tonnes de cannabis

Une opération conjointe des douanes française et espagnole, menée pour la deuxième fois depuis l'année dernière, a permis d'interpeller six trafiquants de drogue présumés, et de saisir plus de deux tonnes de cannabis. 

Les douanes française et espagnole ont intercepté 2.3 tonnes de cannabis sur la Mediterranée, en juillet 2017.
Les douanes française et espagnole ont intercepté 2.3 tonnes de cannabis sur la Mediterranée, en juillet 2017. (DOUANE FRANÇAISE)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Les douanes française et espagnole ont saisi 2,3 tonnes de cannabis lors d'une opération conjointe de surveillance maritime menée pendant deux semaines en Méditerranée, a annoncé la douane française dans un communiqué lundi 17 juillet.

Ces saisies ont été réalisées lors de trois opérations qui ont conduit au total à six arrestations, entre le 7 et le 14 juillet. C'est la deuxième fois qu'un tel dispositif, appelé "opération Pascal", est mis en place par les douanes française et espagnol. 

La première opération a été menée le 7 juillet dernier : un go-fast transportant 600 kilos de cannabis a été identifié par les douanes espagnoles. Une fois la cargaison déchargée sur une plage d'Algesiras, la Garde Civile a intrepellé le chauffeur.

Les trafiquants ont jeté une partie de leur cargaison à la mer

Le 10 juillet, des moyens aériens français et espagnols ont été mobilisés pour intercepter un autre go-fast qui transportait cinq tonnes de résine de cannabis. Les trafiquants, pris en chasse, ont jeté une partie de la cargaison à la mer, mais 1 100 kilos de drogue ont été récupérés, et quatre membres d'équipage arrêtés.

Enfin, le 14 juillet, un troisième go-fast chargé de ballots de résine de cannabis a été intercepté, une fois la cargaison débarquée sur une plage proche de Gibraltar. Le chauffeur a également été arrêté.