DOCUMENT FRANCE 2. "On a l'impression de travailler à l'usine" : quand les maisons de retraite manquent de bras

Problèmes d'effectifs, présence médicale insuffisante... Un rapport parlementaire pointe du doigt une "maltraitance institutionnelle" dans certains Ehpad. Une équipe de France 2 a filmé dans un établissement en caméra cachée.

Voir la vidéo
DIANE SCHLIENGER et MARIE-CLAIRE DENIS - FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au détour des couloirs de cet Ehpad, les langues se délient. Assise dans son fauteuil, Juliette raconte les "45 minutes" avant d'être prise en charge. La toilette pose aussi problème. La dernière fois que la dame de 83 ans a pris un bain, c'était au mois de mai. Il y a cinq mois maintenant. Elle paie pourtant 2 000 euros par mois pour occuper une chambre dans cet établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

A chaque fois, le problème est le même : le manque d'effectifs. L'équipe de France 2 a croisé un personnel à bout. Aides-soignants, infirmiers... Beaucoup dénoncent un rythme infernal. "On a l'impression de travailler à l'usine", lâche une employée. La preuve : ce jour-là, elles ne sont que deux pour s’occuper des vingt résidents. En clair, impossible de s'en occuper pleinement.

Jamais j'ai cru que j'allais finir comme ça.

une résidente

à France 2

Une "maltraitance institutionnelle"

Un rapport parlementaire, présenté devant la commission des affaires sociales de l'Assemblée le 13 septembre, tirait déjà la sonnette d'alarme. "L’organisation du travail est en tension et peut être la source de dégradation importante des conditions d’exercice des métiers de soignants, explique Monique Iborra, députée LREM de Haute-Garonne. Dans certains Ehpad, on parle de maltraitance institutionnelle."

Le manque d’effectif est généralisé. Tous métiers confondus (soignants, secrétaires, cuisiniers...), il y a en moyenne 5,5 employés en France pour 10 résidents. C'est beaucoup plus chez nos voisins. En Allemagne, c’est 8 employés pour 10 personnes âgées. En Suisse, c’est encore plus : un employé pour un résident. 

Une personne âgée prend des médicaments, le 28 juin 2005, dans une maison de retraite à Lorient (Morbihan).
Une personne âgée prend des médicaments, le 28 juin 2005, dans une maison de retraite à Lorient (Morbihan). (MAXPPP)