Des étrangers malades menacés d'expulsion ?

28.000 étrangers gravement malades vivant en France sont concernés par cette réforme. La loi jusqu'à présent leur permet d'être soignés en France sans craindre une expulsion. Mais cette possible modification du texte changerait la donne et inquiète les associations.

(Radio France © France Info)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Act Up et Aides n'ont pas voulu attendre le résultat de la réunion de la commission mixte paritaire. Avant que les 14 parlementaires décident demain de modifier ou pas la loi, les associations ont décidé de mobiliser leurs militants.

Objectif : la défense du droit au séjour des étrangers atteints de pathologies graves (VIH, cancer, hépatite, diabète...). Ils ne bénéficient souvent pas de soins adéquats dans leur pays d'origine.

Ils ont donc garé un corbillard devant le Sénat et se sont allongés sur la chaussée. Leurs slogans : "Malades expulsés, malades assassinés" , ou "les expulsions sont des condamnations" . La police les a ensuite évacués, dans le calme.

28.000 étrangers malades sont concernés par cette éventuelle modification de la loi.

Florent Guyotat, Caroline Caldier