Médecine : les expériences sur les animaux pointées du doigt

Des voix s'élèvent pour demander que les animaux ne soient plus utilisés comme cobayes pour des expériences scientifiques.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Faut-il utiliser des animaux pour les besoins de la médecine ? Le débat divise chercheurs et défenseurs de la cause animale.
Au total, ils sont plus de deux millions à être utilisés pour des expériences en tout genre, indique une équipe de France 2.

Des conditions de détention rudes

Certains animaux sont tués, d'autres maltraités. Les scientifiques n'hésitent pas non plus à créer des animaux génétiquement modifiés, comme des chiens myopathes. "Le modèle de maladie sur le chien est assez proche de la maladie sur l'homme et ce que mettent en avant les chercheurs. Après, ça n'empêche que les conditions de détention, de captivité et de souffrance sont vraiment rudes", note la journaliste Audrey Jougla.
La reporter parle en connaissance de cause : "Moi quand je les ai vus, ils ne pouvaient déjà plus respirer, ils ne pouvaient plus se déplacer".
Mais pour le cancérologue Éric Deutsch, le recours aux animaux est indispensable : "Il nous permet de distinguer les médicaments qui sont de vrais médicaments à des molécules qui peuvent s'avérer toxiques, dangereuses", note le médecin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des souris dans un laboratoire de l'Inserm à Saint-Etienne (Loire).
Des souris dans un laboratoire de l'Inserm à Saint-Etienne (Loire). ( MAXPPP)