Maud Fontenoy veut porter un message différent sur l'écologie

La navigatrice française Maud Fontenoy sort un nouveau livre sur sa vision de l'écologie.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est la première femme à avoir traversé le Pacifique à la rame et sans assistance. Sportive accomplie, Maud Fontenoy trouve aussi le temps de s'engager en politique ou d'écrire des livres. Son dernier ouvrage s'intitule "Les raisons d'y croire".
"J'ai écrit beaucoup de livres sur la mer. J’ai un amour très profond pour les océans. Mais dans ce livre j'essaie plutôt de porter un message différent sur l'écologie. Je crois qu'il y a une vraie urgence à agir. Je ne me reconnais pas complètement dans le discours des écologistes classiques, dans un discours culpabilisant, alarmiste", explique la navigatrice française sur le plateau de France 2.

Fonte des glaces, perte en poissons, pollution

Pour elle, les océans sont en danger. "Aujourd'hui quand on a la chance de les fréquenter en long et en large, on voit, bien sûr la fonte des glaces au nord et au sud, la perte en poissons, mais on voit aussi la pollution", s'inquiète la jeune femme.
Dans ce livre, la navigatrice aborde ainsi sa vision de l'écologie. Une vision qui fait parfois sursauter les écologistes. En effet, Maud Fontenoy ne cache pas être favorable à l'exploitation du gaz de schiste. "C'est le gaz naturel qu'on utilise tous les jours, sauf qu'on va le chercher un peu plus profondément. Il a été controversé parce que les techniques pour aller le chercher ont été polluantes. Moi ce que je souhaite c'est qu'on élabore des techniques non polluantes", assure la jeune femme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Maud Fontenoy sur son monocoque durant une sortie d\'entraînement en mer au large des Sables-d\'Olonne (Vendée), en mars 2006.
Maud Fontenoy sur son monocoque durant une sortie d'entraînement en mer au large des Sables-d'Olonne (Vendée), en mars 2006. (MARCEL MOCHET / ARCHIVES / AFP)