Dans le Nord, les allocataires du RSA pourraient rendre des comptes

Le Conseil départemental envisage de n'accorder le RSA qu'aux allocataires qui cherchent à retrouver un emploi. Il veut aussi renforcer les contrôles pour traquer les abus.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est une décision inédite que pourrait bientôt prendre le Conseil départemental du Nord. L'institution ne veut plus accorder le RSA sans y regarder de plus près. Dans son objectif de favoriser le retour à l'emploi, le Conseil, qui dépense 670 000 euros en RSA chaque année, veut que les allocataires prouvent qu'ils cherchent un emploi ou suivent une formation.

Marc Mercier, allocataire de 49 ans, affirme à France 2 qu'il est "normal" de rendre des comptes. Dans le Nord, 150 000 personnes bénéficient du RSA. Le Conseil départemental entend casser la politique de l'assistanat.

La gauche condamne

La logique du Conseil ? Les allocataires ont des droits, mais aussi des devoirs. Il envisage aussi de renforcer les contrôles pour éviter les abus. Les fraudes demeurent marginales. En 2014, sur 90 000 contrôles, environ 300 ont donné lieu à des plaintes.

L'opposition de gauche dénonce une stigmatisation des populations précaires. Ces mesures seront soumises au vote du Conseil mi-décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
A la Caisse d\'allocations familiales de Calais (Pas-de-Calais), le 1er avril 2015.
A la Caisse d'allocations familiales de Calais (Pas-de-Calais), le 1er avril 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)