Cherbourg : un transport de déchets radioactifs "scandalise" Greenpeace

Greenpeace a demandé vendredi à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) d'empêcher Areva d'utiliser un bateau qui "apparaît sur plusieurs listes noires au niveau international" pour le transport prochain de déchets nucléaires australiens. Le navire BBC Shanghai doit charger jeudi à Cherbourg des combustibles radioactifs retraités par Areva à Beaumont-Hague (Manche).

(Le BBC Shanghaï doit transporter des déchets radioactifs australiens © Capture d'écran)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Le BBC Shanghaï apparaît sur plusieurs listes noires au niveau international, rappelle Greenpeace. 

Alertée, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de Caen indique que le moyen de transport des déchets nucléaires n'est pas de son ressort mais de celui de la Direction générale des infrastructures de transports et de la mer. Cette dernière procèderait actuellement à des analyses dont les résultats ne seront pas connus avant le début de la semaine prochaine.

Areva se défend

De son côté, Areva assure que "la compagnie et le bateau utilisés présentent toutes les garanties nécessaires en matière de sécurité et de sûreté"   et déplore "la désinformation pratiquée par Greenpeace" . Le BBC Shanghaï, qui bat pavillon Antigua-et-Barbuda, est pourtant très mal coté par les différents organismes d'évaluation maritime. Cette année, le bateau a même été bloqué plusieurs fois dans différents ports pour défaut de sûreté.

Le BBC Shanghaï scandalise Greenpeace. Les explications de Katia Lautrou (France Bleu Cotentin)
--'--
--'--